Yonaguni – Françoise Dugourd-Caput

Une œuvre magistrale qui capture l’essence du monde sous-marin avec une beauté et une profondeur remarquables. Grâce à sa maîtrise technique et à son sens aigu de la composition, Françoise Dugourd-Caput offre au spectateur une plongée immersive dans un univers mystérieux et captivant. Elle incorpore notamment à la toile de la peinture à l’huile et de la peinture acrylique, ainsi que des encres.

60 x 80 cm

1 200,00

Critique de l’oeuvre  « Yonaguni »

Une plongée abyssale

« Yonaguni » de Françoise Dugourd-Caput est une œuvre fascinante réalisée en technique mixte et encre. Elle tire son nom de la mystérieuse structure sous-marine située au large de l’île de Yonaguni au Japon, et l’artiste réussit à capturer toute l’énigme et la beauté de cet endroit dans sa peinture.

Un jeu de couleurs aquatiques :,La palette de couleurs utilisée est dominée par des nuances de bleu, de vert et des touches de blanc et d’orange. Ces teintes évoquent immédiatement le monde sous-marin, avec ses profondeurs insondables et ses reflets de lumière filtrant à travers l’eau. Les touches de vert et de bleu se mélangent et s’entrechoquent, créant une texture riche et une sensation de mouvement constant, comme si l’œuvre elle-même était vivante et respirait sous l’eau.

Une composition énigmatique : La composition du tableau est à la fois complexe et harmonieuse. Les formes abstraites semblent représenter des structures géologiques, des formations coralliennes ou peut-être les ruines submergées de l’ancienne civilisation supposée. Les lignes verticales et les traits fluides dirigent le regard du spectateur à travers la toile, simulant une plongée dans les profondeurs marines. Les bulles qui parsèment la composition ajoutent une dimension onirique, suggérant un monde dans lequel le temps et l’espace sont suspendus.

La technique au service de l’émotion : L’utilisation de la technique mixte permet à Françoise Dugourd-Caput de jouer avec les textures et les transparences, donnant à l’œuvre une profondeur et une dimension tactile. Les couches de peinture et d’encre se superposent, créant des zones d’opacité et de translucidité qui captivent le regard et évoquent les mystères cachés sous la surface de l’eau. Cette technique accentue l’aspect énigmatique de la peinture, laissant le spectateur deviner et interpréter ce qui se cache dans les profondeurs de « Yonaguni ».

Une invitation à l’exploration :

La toile n’est pas simplement une représentation visuelle ; c’est une invitation à l’exploration et à la contemplation. L’artiste réussit à créer une œuvre qui suscite la curiosité et l’émerveillement, tout en évoquant un sentiment de tranquillité et de mystère. Chaque regard sur la toile révèle de nouveaux détails, des nuances subtiles et des textures délicates qui enrichissent l’expérience visuelle.

Informations complémentaires

Dimensions 80 × 60 × 3 cm
Année

2013

Encadrement

Non

Oeuvre originale

Oui

Certificat d'authenticité

Oui

Pièce unique

Oui

Signature

Oui