Vivre de son art

Pouvoir gagner sa vie en exerçant un métier artistique, vivre de sa passion est malheureusement encore souvent un privilège. Vivre de son art est un bonheur que bien peu d’artistes ont la chance de réaliser dans l’art contemporain. La vision que nous avons de la vie des artistes vient généralement des médias. Cette représentation ne correspond que rarement à la réalité. Les médias ne parlent que des artistes qui ont réussi et peu de la multitude qui essaie tout simplement de continuer à créer et à subsister.

Photo Institute of chicago Vincent van Gogh self portrait 1887

Le chemin de la notoriété

Dans le domaine des arts plastiques, de nombreux artistes n’ont atteint la célébrité que longtemps après leur mort. Ce fut ainsi le cas pour Paul Gauguin, Vincent Van Gogh, Camille Claudel, Amadeo Modigliani et tant d’autres encore…

L’avènement de l’art contemporain a quelque peu modifié la donne et a permis à de nombreux artistes, peintres, sculpteurs et photographes, de connaitre la célébrité et la richesse de leur vivant.

Mais qu’en est-il de ces artistes, pas encore ou peu connus, qui tentent plus ou moins difficilement de vivre de leur art ?

Beaucoup d’entre eux continuent leur chemin sans renoncer à leur passion et à leur pratique. Malgré notre société très matérialiste, de plus en plus de personnes, partout dans le monde, choisissent d’exercer un métier artistique.
Par ailleurs, le marché de l’art s’est fortement développé et diversifié. Il englobe aujourd’hui non seulement des œuvres d’artistes de renom, vendues à des prix records sur le second marché, mais également des œuvres d’artistes plus ou moins anonymes.

Développer sa notoriété, avec l’aide d’Internet et des réseaux sociaux, permet à chacun d’espérer une visibilité partout dans le monde, et d’acquérir une petite notoriété.
La vente en ligne aide beaucoup les artistes à se faire connaître.

Pourtant, une multitude d’artistes demeurent dans l’ombre, malgré leur talent et parfois leur génie. Nombre d’entre eux ont beaucoup de difficultés à vivre de leur métier d’artiste et doivent exercer un autre travail pour subvenir à leurs besoins. Car être artiste de talent n’est pas une garantie de réussite.

De tout temps, les artistes les plus célèbres ne se sont pas contentés d’être des génies dans leur art.

Ils ont su se faire accompagner, soit par de riches mécènes, soit par les institutions en place, qu’elles soient religieuses ou étatiques. Pour acquérir la maitrise d’un art, quel qu’il soit, aucune recette n’est magique. Du travail, et encore du travail. Reste à espérer une reconnaissance sociale !

La patience et la ténacité, assorties d’une solide confiance en soi, sont nécessaires pour toute personne qui souhaite voir progresser sa carrière artistique.

Choisir un métier artistique

Ces trente dernières années, nous assistons à un véritable engouement pour les professions artistiques et culturelles.

Si le design, le stylisme et la production graphique numérique arrivent en tête, les arts plastiques ne sont pas en reste. De nombreux étudiants s’inscrivent dans des écoles d’art ou suivent des cours particuliers dans le but d’exercer un métier artistique.

Le nombre de professeurs d’art, dans les institutions ou en milieu privé, suit cette évolution, avec une progression de 68 % entre 1990 et 2010.

Mais si vous désirez orienter vos études dans cette voie, il s’agira de trouver une bonne école d’art ou une formation solide en arts plastiques. Le secteur recrute des candidats bien formés.

Gérer sa carrière d’artiste

Nos meilleurs articles et conseils pour gérer votre carrière d’artiste en véritable professionnel sont réunis dans la section « carrière artistique« . Les compétences à acquérir ou à approfondir sont passées en revue. Qu’il s’agisse de compétences en matière d’art, de maitrise technique, d’organisation et de formation. Ou bien de connaissance des lois en vigueur et du statut juridique de l’artiste, le sujet est vaste.

Plus que jamais, l’artiste doit savoir gérer son temps et ses priorités, apprendre les métiers de la communication et du marketing, savoir jouer avec les algorithmes du web et des réseaux sociaux, voire avec l’intelligence artificielle, pour se différencier d’une concurrence forte et fertile.

Car aujourd’hui comme hier, le talent ne suffit que rarement pour réussir. Être inventif, savoir se positionner, définir une stratégie et organiser les actions à mener permettent de développer et d’assoir sa notoriété d’artiste.

Photo de Anastasia Shuraeva

Devenir professeur d’arts plastiques

L’enseignement de l’art est un moyen d’être en relation étroite avec sa passion pour les arts, tout en sécurisant son parcours professionnel. Enseigner les arts plastiques est, en effet, un métier passionnant et bien moins risqué que celui d’artiste.

Devenir professeur d’arts plastiques demande cependant des qualités pédagogiques et un goût pour l’enseignement. Gardons à l’esprit qu’enseigner est bien différent de la pratique d’un art.

Toutefois, une fois qu’un artiste a acquis un certain niveau technique, l’enseignement et la transmission de son savoir-faire est très souvent le moyen ultime pour lui permettre de progresser.

Selon que vous choisissez d’exercer en libéral, dans une école privée ou au sein d’une institution, diverses formations existent et vous autorisent à envisager d’enseigner les arts plastiques.

Par ailleurs, donner des cours de peinture, de dessin, de sculpture ou de photographie assure à de nombreux artistes de sortir de leur routine et d’une vie parfois trop solitaire, tout en bénéficiant d’un revenu complémentaire.

Pierre Desenfant / Marc Erlich – Art4You

Sujets voisins: